[DROIT DES SOCIÉTÉS] Mobilité internationale des sociétés : la CJUE permet le changement de nationalité d’une société sans transfert réel de son activité

Par un arrêt très remar­qué du 25 octo­bre 2017 — Polbud[1], la Cour de Jus­tice de l’Union Européenne ouvre la pos­si­bil­ité aux sociétés de se soumet­tre au droit d’un autre Etat mem­bre par change­ment de siège quand bien même l’activité économique réelle se pour­suit dans l’Etat mem­bre d’origine. Ain­si, la Cour per­met aux sociétés le…